lundi 18 décembre 2017

"Dark", la série fantastique qui retourne les méninges


Dans une petite ville d'Allemagne de l'Ouest perdue au coeur d'une épaisse forêt, plusieurs disparitions d'enfants exacerbent les tensions qui existent depuis toujours entre quatre familles locales. Très vite, il apparaît que le problème se répète tous les 33 ans, et qu'il est probablement lié à la centrale nucléaire voisine sous laquelle passe un dédale de souterrains...

J'ai lu plusieurs articles qui comparaient "Dark" à "Stranger things", alors que franchement, le seul point commun entre les deux séries, c'est qu'une partie de "Dark" se déroule dans les années 80 avec son cortège de tubes sautillants et d'objets emblématiques tels que le Rubik's Cube ou les Raiders. Et, oui, "Dark" aussi est une série fantastique - dans les deux sens du terme. Mais ici, l'élément surnaturel n'est pas une fin en soi: c'est juste un ressort narratif qui permet de mettre en scène un étourdissant ballet psychologique et d'illustrer le principe déterministe selon lequel l'Homme est incapable d'échapper à sa propre nature.

dimanche 17 décembre 2017

C'était la semaine où... (#50)




...je suis allée au Serendip Spa pour mon dernier massage de l'année, pas avec M. Oh cette fois mais avec une jeune femme qui, bien que tout à fait compétente, tenait absolument à me parler. Or, même si je n'ai pas eu le coeur de la rabrouer, je ne me détends bien que dans le silence. La prochaine fois, ce sera M. Oh ou rien. 

...comme je passais au Nong Cha me ravitailler en You Zi Hua Cha, j'ai eu une longue et intéressante conversation avec la propriétaire sur les pu'erh vieux, l'impossibilité de dater du thé chinois au-delà de 30 ou 40 ans et la très maigre probabilité qu'il en existe réellement qui ait un siècle. 

vendredi 15 décembre 2017

Le quizz des autres possibles




Le prénom que vous auriez voulu porter: Zoé. Ce n'est pas mon prénom préféré (cette palme-là revient à Gabrielle et Héloïse ex-aequo), mais je trouve que j'ai une tête et un caractère de Zoé, ne me demandez pas pourquoi. 

L'époque à laquelle vous auriez aimé naître: Juste après la Seconde Guerre Mondiale, comme mes parents. Le temps de devenir adulte, j'aurais bénéficié de droits corrects, de la pilule contraceptive, d'un confort domestique décent, du plein emploi et du tourisme de masse, sans savoir à me soucier du réchauffement climatique et autres limites de la croissance. 

mercredi 13 décembre 2017

[MONS] David LaChapelle: After the Deluge aux Beaux-Arts




De David LaChapelle, je ne connaissais que ses photos les plus célèbres, celles où il mettait des célébrités en scène dans des images ultra-colorées et provocatrices. Mais ça, c'était avant qu'il ne visite la chapelle Sixtine, en 2006, et que son travail ne prenne un tournant radical pour s'orienter davantage vers le mysticisme et la nature. 

mardi 12 décembre 2017

En 2017, la vie aura-t-elle eu plus d'imagination que moi?



Du temps où je tenais un journal papier, j'avais l'habitude, chaque fois que je commençais un nouveau carnet, de l'ouvrir vers le dernier quart et d'y noter mes grandes interrogations du moment en me demandant où j'en serais une fois arrivée à cette page, des mois plus tard. Puis je n'y pensais plus, et chaque fois que j'arrivais à la page en question, je m'émerveillais du chemin parcouru depuis le début de mon carnet, des préoccupations dont je me faisais une montagne et qui s'étaient envolées entre-temps, des choses qui me semblaient sans importance sur le coup et qui avaient pris une place énorme dans ma vie. L'évolution était presque toujours inattendue, parce qu'apparemment, la vie a beaucoup plus d'imagination que moi.